Quelles sont les formalités à faire avant d’installer une éolienne domestique ?

4
Partager :
éolienne domestique

L’éolienne est devenue un système de production d’électricité adoptée par plusieurs personnes, même les particuliers. Son installation se fait donc dorénavant sur les toits des maisons ou dans la cour du jardin selon l’emplacement choisi. Cependant, avant de jouir pleinement de l’efficacité de l’éolienne dans votre maison, vous devez effectuer en amont les formalités qui suivent.

Les démarches administratives

Le fonctionnement d’une éolienne domestique ne pose presque pas de contraintes, mais son installation exige le respect de certaines normes. Vous devez en effet vous mettre d’abord en règle auprès de l’administration.

A lire également : Combien coûte un monte-escalier ?

Cette mise en règle consiste à informer la mairie de votre localité de votre désir d’installer une éolienne domestique. Cette information vous permettra d’avoir l’accord des autorités de la préfecture pour l’installation de votre système d’électrification.

Il faut savoir que l’autorisation est sollicitée en raison de la taille que peut faire une éolienne. Quand votre système fait plus de 12 mètres de haut, vous devez obtenir un permis de construire de la Marie pour l’installer. Pour des tailles inférieures à celle-là, vous avez juste à déposer une déclaration de travaux.

A lire en complément : Comment choisir une cuisinière à gaz ?

Les formalités à effectuer auprès de la mairie dépendent donc de la taille de l’éolienne à acheter. Il est important de vous acquitter de cette tâche avant toute installation au risque de vous retrouver confronté à des problèmes avec l’administration.

Informer les voisins

L’éolienne est connue pour ne pas être un matériel discret. Qu’elle soit horizontale ou verticale, elle se fait toujours remarquer avec ses rotors qui tournent sous l’effet du vent. Elle cause donc une pollution visuelle ainsi qu’une pollution sonore pour celles qui sont bruyantes.

Une telle installation apporte donc un grand changement dans votre lieu d’habitation. Vous devez alors porter à vos voisins, l’information selon laquelle il y aura une éolienne dans l’agglomération. Ils pourront ainsi se préparer à la vue du nouvel équipement.

De plus, l’éolienne, selon le modèle acheté, peut être bruyante ou silencieuse. En dehors de la taille du système, vous devez également soulever ce détail afin de les préparer aux bruits que cela pourrait causer.

Cette démarche vous permettra d’être à l’abri d’éventuelles plaintes visuelles ou sonores pouvant venir de vos voisins. Aussi, les avertir avant l’entame des projets vous permettra de mieux leur exposer les avantages du système et lever leurs doutes.

Choisir la meilleure éolienne domestique

Il existe plusieurs types d’éolienne domestique doté chacun de diverses capacités et puissance. Le choix de l’éolienne répond également à une procédure puisqu’il doit se faire sur la base de certains critères.

Vous devez tenir compte de la région dans laquelle vous êtes. Plus votre localité connait de fortes ravales de vent, et plus votre éolienne doit être résistante pour les supporter. Pour une région à faibles turbulences, vous pouvez choisir des éoliennes moins résistantes.

Outre la région, la disposition des maisons détermine aussi le choix à faire. Plus les habitations sont rapprochées, et plus le système doit être silencieux. Optez donc pour une éolienne qui évite au maximum la pollution sonore.

À ces critères, s’ajoute la puissance maximale de l’éolienne. Vérifiez-la avant votre achat en tenant compte de votre consommation en électricité et de l’espace à électrifier. Cependant, une éolienne trop puissante pour votre consommation ne pose pas de problème puisque vous pouvez revendre l’excédent d’énergie.

L’installation d’une éolienne demande donc que vous ayez une autorisation de la mairie. Après avoir informé l’administration, vous devez en faire de même avec vos voisins. Enfin, tenez en compte vos réalités et besoins avant de choisir votre éolienne.

Partager :