Déshumidificateur de piscine intérieure : comment faire le bon choix ?

422
Partager :

Les piscines intérieures offrent une expérience de baignade luxueuse et agréable. Elles présentent néanmoins des défis spécifiques en matière de contrôle de l’humidité. Celle-ci peut causer des problèmes de confort, de santé et de dégradation du bâtiment. Un déshumidificateur de piscine intérieure devient alors un élément clé pour maintenir un environnement confortable et sain. Avec la multitude d’options disponibles sur le marché, faire le bon choix peut toutefois s’avérer complexe. Voici donc quelques conseils pour y parvenir.

Recherchez les différents types de déshumidificateurs de piscine

Il existe deux grands types de déshumidificateurs de piscine : les modèles à condensation et les modèles à absorption. Avant d’acheter l’un d’eux, vous devez chercher à comprendre les avantages que vous offre chaque option. Les déshumidificateurs à condensation fonctionnent sur le principe du refroidissement de l’air, qui provoque la condensation de la vapeur d’eau. L’eau condensée est ensuite évacuée vers un bac ou un tuyau. Les déshumidificateurs à absorption utilisent quant à eux un produit chimique, généralement du gel de silice, qui absorbe l’humidité de l’air. L’air sec est par la suite réchauffé et renvoyé dans la pièce.

A lire en complément : Comment choisir la taille idéale pour votre piscine ?

Les déshumidificateurs à condensation sont plus courants et plus économiques à l’achat, mais ils consomment plus d’énergie. Ils sont également plus bruyants que les modèles à absorption. Selon les spécialistes du traitement de l’air, ceux-ci sont plus silencieux et plus performants, mais ils sont plus chers et nécessitent un entretien régulier du produit chimique. Chacun de ces différents déshumidificateurs de piscine intérieure a ainsi ses avantages et inconvénients en fonction de son mode de fonctionnement. Votre choix dépendra des spécificités de votre piscine intérieure et de vos préférences.

choix déshumidificateur piscine intérieure

A lire en complément : Créez un espace de détente et de convivialité grâce à l'aménagement de l'environnement de votre piscine

Tenez compte de plusieurs critères de votre piscine intérieure

Pour trouver le déshumidificateur le plus adapté, vous devez tenir compte de la taille de votre piscine. Cette donnée joue un rôle crucial dans le choix de la capacité idéale de l’équipement. Plus un bassin est grand, plus il produit d’humidité. Il nécessitera donc un modèle plus puissant pour la traiter efficacement. Optez donc pour un déshumidificateur avec une capacité d’extraction suffisante, exprimée en litres par jour ou en grammes par heure.

Tenez par ailleurs compte du taux d’humidité de votre pièce. Elle dépend de la température de l’eau, de l’air et du nombre d’utilisateurs. Vous pouvez mesurer le taux d’humidité avec un hygromètre ou le calculer avec une formule. Le taux idéal pour une piscine intérieure se situe entre 60 et 70 %. Le taux d’humidité de la région où vous vous trouvez joue également un rôle important. Les régions plus humides nécessiteront un déshumidificateur plus performant pour maintenir un environnement sec.

La ventilation de votre pièce est un autre facteur clé qui guidera votre choix. Elle permet d’évacuer une partie de l’humidité vers l’extérieur. Assurez-vous que votre pièce dispose d’une ventilation suffisante, soit naturelle (fenêtres, grilles), soit mécanique (VMC, extracteur). Cela est nécessaire pour aider le déshumidificateur à fonctionner efficacement. Si vous avez une bonne circulation de l’air, vous pouvez opter pour un équipement avec une capacité moyenne.

Comment ajuster les réglages de votre déshumidificateur de piscine selon vos besoins ?

Après le choix du type déshumidificateur adapté à votre piscine intérieure, vous devez l’installer et le régler correctement. Pour y parvenir, placez votre déshumidificateur dans un endroit dégagé, loin des sources de chaleur et des obstacles qui pourraient gêner la circulation de l’air. Branchez-le sur une prise électrique protégée par un disjoncteur différentiel. Réglez le taux d’humidité souhaité sur le panneau de contrôle ou la télécommande de votre déshumidificateur. Il est conseillé de commencer avec des réglages standards et d’ajuster progressivement en fonction des résultats.

À l’instar du choix de l’équipement, le réglage optimal dépendra des facteurs précédents : la taille de la piscine, le taux d’humidité ambiant et la fréquence d’utilisation de la piscine. Certains équipements modernes offrent des options de réglage automatique, ce qui facilite grandement le processus. Ils utilisent un hygrostat, qui permet d’adapter automatiquement le fonctionnement du déshumidificateur au taux d’humidité ambiant.

L’entretien requis pour un déshumidificateur de piscine

L’entretien régulier d’un déshumidificateur de piscine garantit son efficacité à long terme. Pour cela, les filtres doivent être nettoyés ou remplacés conformément aux recommandations du fabricant. Cela permettra au dispositif de fonctionner correctement et d’éviter toute obstruction qui pourrait réduire son efficacité. Vérifiez l’état du produit chimique dans le cas d’un déshumidificateur à absorption et remplacez-le si nécessaire.

Si vous utilisez un déshumidificateur à condensation, faites appel à un professionnel pour vérifier le circuit frigorifique. Il contrôlera la recharge en gaz si nécessaire. Surveillez l’accumulation de débris et d’humidité dans les conduits d’évacuation pour éviter les problèmes de drainage. Procédez enfin à un nettoyage périodique de l’unité elle-même afin de maintenir un air propre et sain dans la piscine intérieure.

Partager :