Ce qu’il faut savoir sur le métier de ferrailleur

Le métier de ferrailleur n’est pas un métier facile, bien au contraire d’ailleurs. Mais cette difficulté peut être compensée par sa rentabilité. On dit d’ailleurs qu’aujourd’hui, la pose du « squelette du bâtiment » fait partie des rares moyens qui permettent de bien nourrir l’homme. Le ferrailleur a un rôle très important sur le chantier. C’est un véritable expert qui doit remplir plusieurs missions en même temps.

Une expertise multitâches

Le ferrailleur a plusieurs rôles sur le terrain. C’est à lui que revient la tâche de placer et de fixer les barres et les treillis d’acier afin d’assurer la réalisation d’ouvrages en béton armé. Il procède d’abord à une étude précise du sol en amont et sur base de bordereaux de ferraillage. Après avoir sélectionné les barres et treillis, il va alors se charger de la découpe, du pliage et de la soudure afin de former le coffrage qui va recevoir le béton. Dans bien des cas, il est possible que ce soit le ferrailleur qui coule le béton, après l’avoir préparé.

A voir aussi : 5 idées pour personnaliser votre déco murale

S’il n’existe pas de formation spécifique pour devenir ferrailleur, il n’en reste pas moins que c’est un métier qui ne convient pas à toutes les personnalités. En réalité, il faut être du genre entreprenant, réaliste, artistique, ou même conventionnel si l’on veut devenir un bon ferrailleur. C’est un métier assez difficile, il faut en être conscient.

A découvrir également : La promotion des matériaux écologiques en matière de construction

Qualités et aptitudes nécessaires

Pour devenir ferrailleur, il faut être en mesure d’aller travailler à l’extérieur en toutes saisons. Une bonne santé semble également indispensable vu toutes les tâches qui vous seront assignées. Vous ne devez pas non plus avoir le vertige et vous devez avoir une réelle capacité de travail en hauteur. Le fait de rester debout de très longues heures n’est pas non plus donné à tout le monde, sans oublier que vous serez amené à soulever de lourdes charges. Alors, en plus de la bonne santé, assurez-vous également de posséder une très bonne condition et endurance physique.

Il vous faudra aussi présenter de bonnes habiletés et dextérité manuelle afin de manipuler efficacement les composants et les pièces d’assemblage. Un bon sens de la logique et un esprit analytique vous permettront également de résoudre les problèmes liés à l’assemblage.

Le salaire du ferrailleur avoisine les 30 à 40 dollars par heure, sachant que l’individu sera amené à travailler 40 à 50 heures par semaine.