Comment changer les gonds d’une porte ?

1130
Partager :

Les gonds permettent de soutenir la rigidité des portes en unissant fortement les charnières. Changer les gonds revient donc à changer complètement la charnière pour éviter les problèmes d’incompatibilité. C’est un travail qui peut vous prendre jusqu’à une heure en fonction du cas.

Comment changer les gonds d’une porte en 5 étapes simples ?

Bien que ce soit une tâche assez complexe réservée pour les professionnels, il est possible de changer soi-même les gonds d’une porte en seulement 5 étapes.

A lire aussi : Comment calculer des m3 (mètre cube) facilement : une méthode simple pour comprendre les m3

Stabiliser la porte

La première étape consiste à stabiliser la porte, autrement vous rencontrerez beaucoup de difficulté à faire le travail. Vous devez procéder à la stabilisation lorsque la porte est ouverte de sorte à faciliter l’accès aux charnières. Placez maintenant vos cales pour éviter que la porte ne tombe, un incident qui pourrait causer des dommages à vous et à la porte. Une fois que la porte est bien stabilisée, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Vérifier les dimensions

La deuxième étape est la vérification des dimensions. Avant d’enlever les charnières actuelles, vérifiez que celles achetées correspondent véritablement aux existants. Pour cela, examiner les différentes dimensions. Assurez-vous également que les anciens gonds sont bel et bien aux bons endroits. Normalement, la charnière supérieure doit être placée à 18 cm du cadre supérieur de la porte. La charnière du bas devrait être à 28 cm du sol ; ce sont les dimensions conseillées. Si malheureusement ces distances ne sont pas respectées, il va falloir que vous creusiez des mortaises et préparer les montants pour les nouvelles charnières.

A découvrir également : Découpe plan de travail évier : étapes clés pour un résultat parfait

Retirer une charnière

Pour enlever la charnière, il faut naturellement commencer par retirer les vis. Enlevez les vis au niveau de la porte, mais également du montant. On vous recommande de commencer par la charnière du haut, ne toucher pas encore à celle du bas. Une fois les vis et la charnière retirées, inspecter le bois. Voyez si l’endroit recouvert par la charnière n’est pas amoché, si ce n’est pas le cas, vous pouvez sauter l’étape suivante.

Préparer le montant et la porte pour une nouvelle pose

Lorsque l’espace occupé par l’ancienne charnière est abîmé, il faut le préparer à nouveau pour accueillir les nouvelles charnières ainsi que les gonds. Faites un polissage puis passez une couche de peinture. Utilisez de la pâte à bois si la nouvelle charnière est plus petite que l’espace laissé. Attendez que le tout sèche avant de continuer l’opération.

Mettre en place les nouveaux gonds

Mettez les charnières aux bons endroits si vous avez changé les points de placement afin de respecter les bonnes dimensions. Dans le cas contraire, elles devraient simplement occuper la place des anciennes. Fixez avec les vis puis reliez les deux parties des charnières en utilisant le nouveau gond. Répéter juste l’opération pour la charnière du bas.

Les outils nécessaires pour changer les gonds d’une porte ?

Pour changer les gonds d’une porte, il faut simplement : un kit d’installation de charnière, une paire de tréteaux, la pâte à bois, une raclette en métal, un vieux tissu, un couteau à mastiquer, la peinture, un papier de verre, un couteau, un marteau, un ciseau à bois, la lasure, une perceuse visseuse, etc. En fonction du travail à faire, certains des matériaux ne sont pas indispensables.

Les erreurs à éviter lors du changement des gonds d’une porte

En changeant les gonds d’une porte, il faut surtout éviter de :

  • Maintenir les anciennes dimensions sans prendre le temps de vérifier si elles sont correctes ;
  • Enlevez les deux charnières au même moment ;
  • Ne pas caler la porte avant les travaux ;
  • Et acheter un kit qui ne supporte pas le poids de votre porte.

Partager :