Enduire un mur : nos conseils pour réussir la pose !

1541
Partager :

Enduire un mur est le processus qui consiste à appliquer de fines couches de pâte à joint pour combler les gouges et les petits trous causés par les dommages causés aux cloisons sèches. Découvrez nos conseils pour réussir la pose d’enduit.

Méthodes d’application de l’enduit superficiel

 

A lire également : Les idées de décorations de Noël à réaliser soi-même

Rouleau à peinture

L’application de la pâte à placoplâtre sur la surface à l’aide d’un rouleau à peinture et d’un cadre est une méthode populaire d’application du produit. Le composé pour cloisons sèches s’applique rapidement et le nettoyage est facile.

Couteau à enduit

Le couteau à enduit, qui est toujours utilisé pour lisser le composé pour cloisons sèches en vue de l’application d’une couche de fond, peut également être utilisé dans les étapes précédentes pour appliquer le composé sur la surface. Cela présente l’avantage de réduire au minimum l’achat d’outils. L’inconvénient est que l’application est laborieuse et lente.

A voir aussi : Découvrir le travertin pour sublimer votre décoration intérieure

Pulvérisateur de texture

La façon la plus rapide et la plus simple d’appliquer de la pâte à placoplâtre sur le mur est d’utiliser un pulvérisateur.

Ce dont vous aurez besoin

Équipement / Outils

  • Un couteau à enduire de 30 cm
  • Bac à boue pour cloisons sèches
  • Rouleau à peinture de 22 cm
  • Cadre du rouleau à peinture
  • Rallonge de rouleau à peinture, portée de 1 à 2 mètres.
  • Grille de ponçage à grain fin pour cloisons sèches
  • Seau de 18 L
  • Grille de rouleau à peinture pour le seau

Matériaux

  • Composé léger tout usage pour cloisons sèches
  • Eau propre
  • Ruban adhésif de peintre

Instructions

Préparez la zone de travail

Couvrez les zones qui ne seront pas recouvertes d’un enduit. Coupez les circuits électriques des prises et des interrupteurs. Retirez les plaques frontales, puis recouvrez les prises ou les interrupteurs avec du ruban adhésif. Posez des toiles et collez-les à la plinthe du mur.

Mélangez le composé pour cloisons sèches

Utilisez un composé pour cloisons sèches léger. Puisque le composé ne sert presque pas à la structure, il n’est pas nécessaire d’utiliser un composé lourd. De plus, la boue légère est plus facile à poncer.

Mélangez le composé pour cloisons sèches en respectant le rapport de mélange indiqué sur les instructions du produit. Souvent, il est préférable de réduire légèrement la quantité d’eau pour obtenir un produit plus lourd et plus collant. Cela donne à la couche de fond une plus grande résistance, et c’est plus propre à appliquer. Mélangez jusqu’à obtenir une consistance ferme, semblable à celle du yaourt.

Conseil :

Lorsque vous mélangez du composé pour cloisons sèches, déterminez la quantité d’eau nécessaire selon les instructions du fabricant du produit. Mettez un peu moins d’eau que nécessaire dans un récipient de mélange ou un seau et ajoutez le composé à l’eau. Après le mélange, ajoutez le reste de l’eau si nécessaire. Il est préférable d’ajouter progressivement le composé à l’eau pour obtenir un mélange sans grumeaux que d’ajouter toute l’eau au composé en une seule fois.

Déroulez le composé pour cloisons sèches

Étalez une section d’environ 60 cm de large sur 2 m de hauteur. Appuyez fermement le rouleau dans le mur pour faire sortir les bulles. Le temps de travail dépend de la quantité de composants pour cloison sèche déposée sur le mur, de la température de la pièce et de la circulation de l’air. Il est toujours préférable de maintenir des zones de travail plus petites afin que le produit pour cloisons sèches ne s’assèche pas.

Veillez à ce que le produit soit uniforme sur toute la surface. Même si le composé pour cloisons sèches est gratté, les différents composés sèchent à des rythmes différents, donc le processus sera plus facile si vous faites une application uniforme.

Enlevez la première section

Enlevez le composé à cloison sèche à l’aide du couteau de 30 cm. Grattez vers le haut ou vers le bas en colonnes, en appliquant un peu plus de pression sur le côté gauche du couteau que sur le côté droit. Cela permet d’éliminer les imperfections sur le côté gauche, mais laisse une crête basse sur le côté droit.

Conseil :

N’exercez pas une force maximale avec le couteau, car vous finirez par racler trop de composants pour cloison sèche et vous risquez de gouger le mur avec les coins du couteau pour cloison sèche. Déposez l’excédent dans le plateau.

Raclez le reste des sections

Faites un deuxième passage à côté de la première colonne. Encore une fois, privilégiez la pression sur le côté gauche. Cela permet d’éliminer l’arête sur la gauche. Le chevauchement permet de s’assurer que la plupart des crêtes sont éliminées par le couteau à enduit. Cela permet de réduire le ponçage de la cloison sèche pour plus tard.

Poncez la couche de fond séchée

Laissez sécher la couche de fond. Elle devrait sécher en une heure ou deux. Terminez par un léger ponçage avec du papier de verre à grain fin.

Préparation du mur avant l’application de l’enduit

Le secret pour obtenir un mur parfaitement enduit est une préparation adéquate. Effectivement, la qualité du résultat final dépend en grande partie de la façon dont le mur a été préparé. Dans cette section, nous allons vous donner toutes les étapes à suivre pour préparer votre mur avant d’y appliquer l’enduit.

La première étape consiste à vérifier que le support sur lequel vous allez appliquer l’enduit est sain et sec. Si ce n’est pas le cas, il y a des risques que votre enduit se fissure ou se détache avec le temps. Pour vérifier si votre mur est sain, utilisez une lampe frontale et inspectez minutieusement toute sa surface à la recherche de trous, de fissures ou de zones abîmées.

Si vous constatez des dommages importants sur votre support, il sera nécessaire d’intervenir en amont afin de les réparer. Dans certains cas extrêmes, cela peut impliquer un travail plus important comme remplacer certaines parties/sections du mur touchées par ces défauts.

Conseil :

Pour éviter tout problème ultérieur, il peut être judicieux d’utiliser une sous-couche spéciale qui imperméabilisera légèrement et assurera aussi un meilleur accrochage des couches successives aux murs déjà existants (pour choisir celle-ci selon vos besoins, contactez un professionnel).

Une fois que vous avez vérifié que votre support est sain et sec, la prochaine étape consiste à nettoyer le mur. Vous devez retirer tout ce qui pourrait empêcher l’adhérence de l’enduit, comme les restes de papier peint, les taches d’huile ou de graisse, la poussière…

Si votre mur est recouvert de papier peint, il faut absolument l’enlever avant d’y appliquer l’enduit. Si vous laissez du papier peint sur le mur, non seulement cela risque de compromettre la qualité du résultat final mais aussi engager une importante dépense en enduits supplémentaires.

Conseil :

Pour un nettoyage optimal, utilisez une éponge humide avec un détergent doux pour frotter tout en évitant des solutions trop fortes pour ne pas abîmer votre surface.

La dernière étape avant d’appliquer l’enduit proprement dit consiste à boucher tous les trous et fissures présents sur votre mur. Pour cela, munissez-vous d’une truelle ainsi que d’un enduit spécial réparation. Appliquez cet enduit dans chaque trou ou fissure jusqu’à ce qu’il soit bien rempli. Laissez sécher complètement puis poncez légèrement cette zone (en utilisant le grain adéquat) afin que toute trace disparaisse.

Note :

C’est très important car ces trous et fissures peuvent compromettre la qualité du résultat final en formant des bosses ou des creux disgracieux.

Une fois que vous avez suivi toutes ces étapes, votre mur est prêt à recevoir l’enduit. En suivant ces conseils de préparation minutieuse, vous allez réduire au minimum les risques d’imperfections sur le résultat final et ainsi réussir votre projet enduit mural haut la main !

Les erreurs courantes à éviter lors de la pose de l’enduit

La pose d’un enduit mural peut sembler simple, mais il est capital de bien respecter les temps de séchage entre chaque couche. Si vous ne laissez pas suffisamment de temps pour que chaque couche sèche complètement avant d’en appliquer une nouvelle, cela peut entraîner des fissures et/ou un décollement du revêtement sur certaines zones. Pensez à bien suivre scrupuleusement les indications figurant sur votre produit afin d’obtenir un résultat optimal.

Note :

Sachez aussi que le taux hygrométrique ambiant a aussi son importance durant ce processus car cela peut ralentir considérablement vos différents stades.

En évitant ces erreurs courantes lors du processus d’application de l’enduit, vous augmenterez fortement vos chances d’obtenir une surface uniforme et sans défauts. Toutefois, n’hésitez pas à demander conseil auprès des professionnels qui peuvent faciliter grandement votre travail grâce à leur expertise ainsi qu’à leurs équipements spécialisés !

Partager :