Devis travaux : comparaison et meilleurs procédés à adopter !

143
Partager :
Quel professionnel pour la construction de votre maison individuelle

Quels que soient les travaux que vous souhaitez réaliser dans votre maison, il y a une étape que personne n’a intérêt à négliger. Il faut impérativement demander un devis à étudier avant tous travaux, et même plusieurs, à différents artisans. Une fois cela fait, il faudra prendre le temps d’analyser correctement le tout, puis de les comparer minutieusement. Un tri s’impose alors pour choisir le devis qui propose le meilleur rapport qualité et prix.

A cette étape, les devis doivent porter des conditions précises, pour être parfaitement valables. On fait la lumière sur le sujet pour vous.

A lire également : Trois revêtements de sol vintage pour une déco industrielle

Les éléments obligatoires à retrouver sur un devis travaux

Pour que vous puissiez prendre en compte un devis lors de votre tri, la moindre des choses est qu’il comporte certains renseignements obligatoires. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur renovationman.com. En attendant, voici ce qu’il vous faut savoir :

  • La date à laquelle le devis a été établi et le temps pendant lequel l’offre qu’il comporte est valide. Le temps nécessaire pour les travaux et leur date de début aussi, devront être mentionnés.
  • L’entreprise que vous avez sollicitée doit mentionner sa raison sociale ou son nom, s’il s’agit d’un professionnel indépendant. Il faudra aussi l’adresse et le contact de l’entreprise. En tant que client, votre nom et votre adresse devront aussi figurer sur le devis.
  • La forme juridique de l’entreprise devra être mentionnée, ainsi que son statut. De même, on doit y retrouver un numéro au Répertoire des métiers. Il peut s’agir du numéro RM, du SIREN, etc.
  • On doit retrouver sur le devis, le numéro individuel d’identification à la TVA de l’entreprise, et aussi, la description détaillée de chaque prestation qui sera réalisée. Évidemment, on doit y retrouver les quantités et les prix unitaires.
  • Le coût de la main d’œuvre du professionnel, de même que ses frais de déplacements doivent figurer sur le devis. Aussi, si jamais il y a des modalités particulières comme le paiement des factures des travaux, par exemple, on doit les y retrouver.
  • La garantie, tout ce qui concerne les conditions du service après vente et les modalités en cas de réclamation, doivent être inscrits sur le devis travaux. Soyez sûr qu’il y est le contact de l’assureur auprès duquel le professionnel à souscrit. D’ailleurs, vous avez le droit de réclamer une attestation d’assurance décennale. Cette dernière devra couvrir les travaux pour lesquels vous avez embauché un professionnel.
  • Pour finir, il y a le montant total à payer pour la prestation dans son entièreté, ce qui inclut d’inscrire clairement les taux de TVA applicables.

Notons que sur le tout 1er devis, le professionnel peut ne pas mettre tous les renseignements que nous avons évoqué. Il va peut-être attendre de les inscrire sur le devis définitif, après que les négociations aient abouti.

Lire également : Invitez le soleil chez vous avec une baie vitrée

Les données facultatives dans un devis travaux

Il y a certains éléments que votre professionnel n’est pas obligé de mettre sur le devis travaux. C’est le cas des matériaux et produits qu’il compte utiliser. Par contre, vous avez la possibilité de lui demander d’insérer cette précision dans le document, pour que vous ayez de façon claire, les références des produits.

Par contre, dans le cas où les travaux à réaliser concernent des travaux énergétiques, il faut obligatoirement que soit inscrit sur le devis, les noms exacts et le numéro d’avis rénovation technique. S’agissant des isolants, c’est la CSTB et/ou de certificat ACERMI. De même, afin de pouvoir prétendre aux aides de l’Etat en matière de rénovation énergétique, il faut que soient inscrites la résistance thermique et l’épaisseur des isolants.

Quels sont les taux de TVA applicables à un devis travaux ?

Il y en a 3 sortes :

  • Il y a le taux normal qui est de 20%, qui s’applique sur l’achat des matériaux, dans le cas où vous décidez de les acheter vous-même, pour les fournir au professionnel.
  • Pour les travaux de transformation, d’amélioration, d’entretien ou d’aménagement, c’est un taux intermédiaire de 10 % qui est appliqué.
  • Pour finir, il y a le taux réduit qui est de 5,5 % et qui est considéré lors de travaux d’amélioration de la performance énergétique. Cependant, il faudrait que cela concerne une résidence principale ou secondaire, mais dont la construction serait terminée  depuis plus de 2 ans.

Il faut signaler que dans le cas des rénovations lourdes, le taux intermédiaire ou réduit ne peut plus être appliqué. Il s’agit par exemple de la surélévation du bâtiment, où dans le cas où la surface de plancher augmente de plus de 10 %.

Autres choses à savoir sur le devis travaux

En dehors de tout ce qui précède, il y a d’autres points qui méritent des éclaircissements.

Y a-t-il un délai de validité pour un devis travaux ?

D’après la loi, il y a un délai raisonnable de validité pour le devis travaux, et celui-ci est de 3 mois. Cependant, il peut s’étendre à 6 mois. Après ce temps, tout ce qui se trouve sur le devis peut être modifié, que ce soit les prestations ou les prix.

Peut-on changer le prix d’un devis travaux ?

Cela dépend, puisque le professionnel peut insérer au moment de l’établissement du devis, une clause de révision du prix. Aussi, si le délai de validité passe et que vous souhaitez valider le devis par la suite, il ne faudrait pas qu’il y ait trop de changements. Dans ce cas, c’est seulement les fournitures qui pourraient être concernées par une variation des prix, en raison de l’indice prix du bâtiment. Les prix ne devront donc pas être augmentés de façon arbitraire.

Comment valider un devis travaux ?

D’abord, il faut poser votre signature sur le devis et le dater. Ajoutez ensuite une mention dans le genre « Bon pour accord ». Dès lors, ce devis travaux se transforme en un contrat qui vous lie avec le professionnel.

Pour finir notre article sur le devis travaux, il faut savoir qu’il peut y avoir un unique cas de résiliation de ce contrat. Cela arrive lorsque 7 jours ou plus après signature, les travaux ne débutent pas, et qu’il ne s’agisse aucunement d’un cas de force majeure. Vous avez alors le droit d’être remboursé, au cas où vous aviez déjà versé une avance.

Partager :