Comment résister à l’eau froide ?

38
Partager :

Wim Hof détient 20 records du monde Guinness pour sa résistance aux températures extrêmes. Il a fait l’ascension de l’Everest et du Kilimandjaro avec juste des shorts et des chaussures, est resté plusieurs heures dans un bain glacé, a couru un marathon dans le désert sans boire. Pour réaliser tous ces exploits, il a développé une technique respiratoire qui contrôle les systèmes autonomes et le système immunitaire de son corps contre les maladies. Inspirée par le tumo, cette méthode résiste aux forces extrêmes du froid, de la chaleur et de l’anxiété. Il est basé sur un exercice de respiration, dont le but est de raviver le corps avec un apport complet d’oxygène du sang et des cellules.

A lire en complément : Quelle béton à utiliser pour une dalle de piscine ?

technique de respiration

Préparation — Asseyez-vous confortablement et fermez les yeux. Respirez profondément calmement et régulièrement. — Scannez à l’intérieur de chaque partie de votre corps et imaginez que c’est difficile. – Respirez profondément jusqu’à ce que vous mettez une légère pression sur le Plexus solaire sentir, rester en ligne pendant quelques secondes, expirez autant d’air que possible. Faites-le environ 15 fois.

A lire également : Comment calculer le m3 de bois ?

Souffle — Prenez 30 respirations vigoureuses dans le soufflet pendant environ 30 secondes (respirez par le nez, expirez par la bouche). C’est la phase d’hyperventilation contrôlée. Les respirations sont régulières, l’abdomen s’ajuste à l’expiration et gonfle à l’inhalation. Les symptômes comprennent la tête tournante (hyperventilation), l’augmentation de la température corporelle). Pendant ces respirations, essayez d’envoyer de l’énergie à différentes parties de votre corps sous la forme de chaleur ou de couleur. — Prenez une profonde respiration — Snorkel aussi longtemps que possible. Scannez chaque partie de votre corps et essayez de le détendre et de libérer tout blocage énergétique. — Exclut tout l’air aussi lentement que possible — Restez entre 10 et 15 secondes, votre menton est rétracté aussi détendu que possible et imaginez que l’énergie passe à travers votre corps flux.

Le retour au repos – Rapide explosif essoufflement/bouche jusqu’à ce que votre cœur se calme -Inspirez abondamment – Restez en apnée sur le menton de 15 s. Scannez votre corps et essayez de vous détendre aux derniers points de tension. Mettez dans la lumière, la relaxation, l’énergie. – Battre bas et calme.

Tout d’abord, effectuez les périodes de respiration et de récupération 1 fois (environ 10 minutes). En marchant, vous pouvez grimper jusqu’à 7. Pour ma part, j’ai pu obtenir une apnée de 2 min 45 en moins de 10 séances.

exposition au froid. Douches froides Si vous êtes un nouveau venu au froid, commencez à prendre des douches froides tous les matins pendant quelques minutes, si vous avez vu le souffle ci-dessus après le réveil. Commencez avec vos pieds, marchez sur vos jambes, arrêtez-vous au niveau du sexe, puis conduisez à travers l’estomac, les épaules et le dos. Évitez la tête au début. Tenez votre tranquillité d’esprit, respirez calmement et détendez-vous. Essayez de faire du corps avec le froid.
Sentez la joie intérieure et l’énergie que cette douche vous apporte. Après une à deux semaines d’entraînement, le contact avec l’eau froide déclenchera la production de chaleur (thermogenèse), vos muscles se renforceront, la santé des veines améliorera la force dont votre cœur a besoin pour faire circuler le sang.

Bains gelés Après quelques semaines de douches froides, vous pouvez vous immerger dans l’eau froide (rivière, lac, mer dans une eau à 10-12°, voir ci-dessous). Procédez graduellement (1 minute pour commencer) et regardez à l’intérieur pour la joie, la paix et la détente au lieu de la performance. Lorsque vous sortez de l’eau, laissez votre corps ouvert pendant quelques minutes avant de l’essuyer pour sécher. Ne jamais enchaîner avec une douche chaude. Couvre-toi, va prendre un verre chaud. Ces exercices de gestion du froid sont extrêmement puissants lorsque ils sont pratiqués régulièrement et attentivement Essayez-les et rappelez-vous que le froid est un ami chaud.

Autres respirations pour se réchauffer 
(voir rapport sur la gestion du froid) — Respiration alternée rapide en faisant vibrer la gorge. Il est possible d’ajouter la contraction du périnée. — Stimulation de certains méridiens grâce au frottement énergique des côtés sur les bras — Rire — Kata du combattant (voir vidéo) —Lekiaï

Partager :