Eaux usées : comment sont-elles recyclées ?

1713
Partager :

Vous avez dans votre jardin une pompe de relevage des eaux usées ou êtes raccordé au tout-à-l’égout. La question que vous vous posez depuis un certain temps est de savoir si ces eaux sont recyclées, et comment. Nous vous proposons, au travers de cet article, de découvrir les dessous de la réutilisation des eaux usées.

Les eaux usées, définition

Il existe différents types d’eau usées. Les domestiques, qui sont essentiellement porteuses de pollution organique. On retrouve, par exemple, les eaux ménagères et les eaux-vannes. Celles-ci sont généralement recueillies par le tout-à-l’égout ou par un système de pompe. Dans le second cas, le tout reste de choisir le bon matériel de relevage, qui sera adapté à la station dans laquelle il sera placé.

A lire également : Le travertin : tout savoir à propos de ce matériau qui a le vent en poupe 

Les eaux usées industrielles, quant à elles, ont des caractéristiques qui varient en fonction du type d’industrie. En plus de matières comme l’azote ou le phosphore, elles peuvent contenir des produits toxiques, des solvants ou encore des métaux lourds et des hydrocarbures. Certaines sont traitées en amont de leur rejet dans les réseaux de collecte. Les eaux pluviales et de ruissellement constituent le troisième type d’eaux usées. Durant les périodes orageuses, elles peuvent polluer les cours d’eau, en raison de résidus ou d’impuretés.

Comment sont recyclées les eaux usées ?

Avant d’être rejetées dans la nature, les eaux usées sont traitées en station d’épuration, afin d’éviter toute pollution. Elles doivent répondre à des critères de qualité afin d’être ensuite être recyclées de différentes manières.

A découvrir également : Quel type de plinthe avec un parquet ?

EAUX USÉES ET PRODUCTION D’ÉNERGIE

Avant qu’elles ne soient épurées, les matières organiques contenues dans les eaux usées peuvent être valorisées via des digesteurs. Elles servent à produire du biogaz. Issue de la biomasse, il s’agit d’une énergie renouvelable utilisable pour produire de l’électricité, de la chaleur ou de l’engrais. Il permet aussi d’alimenter les centrales électriques et peut être transformé pour la production de carburant biométhane.

QUELS SONT LES SECTEURS UTILISANT LES EAUX USÉES RECYCLÉES ?

Les eaux usées sont une ressource à moindre coût en comparaison à l’eau potable. Elles sont, par exemple, utilisées dans le secteur agricole pour irriguer. Les productions profitent ainsi d’une eau enrichie en nutriments.

Du côté des collectivités territoriales, les eaux usées sont utilisées pour l’arrosage des espaces verts et le nettoyage des rues. Elles peuvent aussi servir aux pompiers, dans le cadre de la lutte contre les incendies. Les eaux usées recyclées ont enfin une utilité pour les entreprises. Elles servent notamment pour le nettoyage des équipements et le transport de matériaux.

Les étapes du traitement des eaux usées

Après avoir été collectées dans les réseaux d’assainissement, les eaux usées sont acheminées vers une station de traitement. Les stations de traitement peuvent être composées de plusieurs étapes en fonction du niveau de qualité requis pour le rejet final.

La première étape est la séparation des déchets solides et flottants tels que les papiers, cartons, plastiques ou même les couches-culottes qui peuvent obstruer le système si elles ne sont pas éliminées dès cette phase. Ce procédé permet aussi d’éviter l’accumulation excessive de résidus organiques au cours des prochaines étapes.

Vient l’étape du prétraitement mécanique où un tamisage fin est effectué pour retenir tous les éléments indésirables encore présents tels que sable, graviers ou autres gros déchets restants.

Après cela commence la partie biologique avec le traitement appelé ‘boue activée‘ qui implique l’utilisation d’un mélange aéré constitué notamment de micro-organismes capables de modifier chimiquement la matière organique dissoute tout en évacuant leur propre biomasse sous forme solide. Cette biomasse est alors récupérée afin qu’elle puisse être traitée ultérieurement.

Une autre méthode couramment utilisée dans cette phase biologique consiste à faire circuler l’eau à travers un lit bactérien constitué soit par une zone saturée en oxygène (nitrification), soit par une zone pauvre en oxygène (dénitrification). Dans ce deuxième cas, il y aura production gazeuse qui peut être valorisée pour produire de l’énergie renouvelable.

La dernière étape du traitement des eaux usées est appelée ‘traitement tertiaire‘ et a pour objectif d’obtenir une qualité d’eau suffisante pour être rejetée dans le milieu naturel. Cette étape peut inclure différentes techniques telles que l’utilisation de filtres à sable ou l’ajout de produits chimiques comme le chlore qui permettent d’éliminer toute trace éventuelle d’agents pathogènes résistants aux autres processus précédents.

En combinant différents procédés physiques, biologiques et chimiques, les stations de traitement sont capables de transformer les eaux usées en un effluent quasiment purifié. Une fois traité, cet effluent répondra alors aux normes sanitaires locales avant son retour au milieu naturel.

Les avantages environnementaux du recyclage des eaux usées

Le recyclage des eaux usées présente de nombreux avantages pour l’environnement. Il permet une récupération optimale des ressources en eau douce. Effectivement, le traitement et la réutilisation des eaux usées peuvent soulager les pressions sur les réserves d’eau potable naturelles qui sont souvent surexploitées dans certaines régions.

Cette pratique peut contribuer à réduire la pollution de l’eau. Les rejets d’eaux traitées dans les rivières et cours d’eau après un traitement tertiaire ont été vérifiés comme étant respectueux de l’environnement. Cela signifie que le rejet ne contient plus aucun polluant susceptible de nuire aux écosystèmes aquatiques. Cette démarche contribue aussi à protéger nos plages contre les risques sanitaires liés aux baignades.

De même, le recyclage des eaux usées est un moyen efficace pour préserver nos ressources naturelles, surtout lorsqu’on sait que moins de 1 % de l’eau disponible sur Terre est utilisable par les êtres humains. Effectivement, chaque litre d’eau récupéré grâce au recyclage permet un gain net pour notre planète car cela évite ainsi de puiser dans les nappes phréatiques ou de capturer davantage d’eau douce.

Recycler ces effluents s’avère être une solution intéressante pour répondre aux besoins croissants en eau des activités industrielles et agricoles. Dans certains pays, les usines sont déjà équipées de systèmes de récupération d’eau pour leurs besoins industriels ou agricoles.

Le recyclage des eaux usées est une pratique qui répond à la fois aux objectifs environnementaux et économiques. Elle permet non seulement une gestion durable des ressources hydriques, mais aussi un contrôle efficace du traitement des déchets polluants dans notre environnement immédiat. En plus d’être utilisée dans le monde entier, cette démarche est appelée à se généraliser rapidement dans les années à venir afin de relever les défis globaux liés à l’accès à l’eau douce potable.

Partager :