Devenir paysagiste : tout ce que vous devez savoir

78
Partager :

Vous appréciez les espaces verts et vous souhaitez en faire votre métier, mais vous ne savez pas par où commencer. Le métier de paysagiste est parfait pour vous. Avant de vous lancer dans cette voie, il faut vous poser les bonnes questions.

Le métier de paysagisme

Un paysagiste est un spécialiste dans l’élaboration des plans d’aménagement externe ou d’espaces verts. Ce métier est souvent confondu avec celui d’un jardinier. Cependant, chacun possède sa propre particularité et son rôle. D’ailleurs, vous pouvez faire appel à un paysagiste dans le 77 si vous habitez dans ce quartier.

A lire en complément : Bâtiment industriel design, les tendances actuelles : tout savoir !

Couramment appelée « architecte paysagiste », sa mission est de concevoir des techniques d’aménagement d’un jardin. Un paysagiste doit également répondre aux attentes de ses clients lors de votre premier contact. La majorité des clients veulent aménager et valoriser l’environnement, des jardins ou des espaces verts.

En outre, son travail est semblable à celui d’un chef de chantier, mais dans un espace vert. La planification, la mise au point et la gestion de divers projets sur les jardins et les espaces verts font aussi partie de sa mission. Avant le début des travaux, il réalise des documents de préprojet sous forme de croquis en 3D et de textes, et des documents administratifs.

A lire aussi : Bbox Mail : connexion à la messagerie Bbox de Bouygues

Devenir un paysagiste : pourquoi ?

Vous devez savoir que le métier de paysagiste s’exerce en plein air et que vous êtes tout le temps en relation avec la végétation. Il exige également beaucoup d’imagination puisque c’est un métier très créatif. Grâce à ce type de travail, vous pouvez laisser parler votre créativité.

Ce travail est en même temps le métier rêvé de la plupart des amoureux de la nature. De plus, travailler comme paysagiste est justement s’offrir une chance de s’exercer dans un milieu totalement différent. Une très bonne condition physique est nécessaire, car vous devez vous exposer en toutes saisons de l’année.

Quoi de mieux que d’associer l’utile à l’agréable ? Si vous êtes intéressé par les travaux externes, c’est un excellent métier pour vous. Vous pouvez en plus vous amuser tout en pratiquant votre métier. Il met souvent en épreuve votre compétence tout en vous incitant à dépasser votre limite et votre imagination.

Qu’en est-il des études et formations ?

Il faut effectivement suivre des études et des formations si vous voulez devenir un professionnel dans ce domaine.

Pour les étudiants qui ont validé la classe de 3e

Quand vous passez le 3e, vous pouvez choisir l’option « CAPA travaux paysagers » ou bien le « BEPA aménagement de l’espace », spécialisé dans les activités paysagères. Le « CAPA ou Certificat d’Aptitudes Professionnelles Agricoles » vous aide à intégrer la vie active. Mais pour approfondir vos connaissances, le mieux est de choisir le « Brevet d’Études Professionnelles Agricoles ». Il offre un bivalent dont l’intégration dans le marché du travail ou continuer jusqu’au Bac.

Pour les diplômés de Baccalauréat

Après l’obtention de ce diplôme, le « BTSA aménagements paysagers » est la meilleure alternative. Lors de cette formation, vous allez apprendre tout ce qui concerne la mise en place d’un jardin grâce à un programme précis. Elle peut aider à avoir un poste au bureau d’études auprès d’un architecte paysagiste ou au sein des « services espaces verts » d’une ville.

Si vous voulez encore intensifier vos compétences, il existe plusieurs écoles supérieures. Elles peuvent vous accompagner à finir ce que vous avez entamé. C’est à vous de décider de la suite de votre formation.

Partager :