Énergies renouvelables : voici 3 façons de s’en servir à la maison 

22
Partager :

Les énergies renouvelables ont connu une forte popularité au cours de ces dernières années, à cause des défis écologiques mondiaux. De nombreuses personnes font donc le choix de les utiliser au quotidien, et cela commence à la maison. Vous pouvez donc compter sur ces sources d’énergies propres pour produire de l’électricité, ou même chauffer le logement. Les applications sont multiples, et voici 3 manières d’utiliser ces énergies renouvelables dès maintenant.

1.      Les pompes à chaleur

La facilité d’installation et la rentabilité d’une pompe a chaleur La Rochelle ne sont plus à démontrer. Cet appareil peut permettre de réduire vos factures énergétiques de trois ou quatre fois. Par ailleurs, vous pourriez aussi l’utiliser pour rafraichir le logement, s’il est équipé d’un système réversible. C’est sans aucune surprise qu’on remarque que cette forme de chauffage est présente dans les maisons neuves.

Lire également : Comment entretenir une table en céramique ?

Pour chauffer la maison, le dispositif intercepte et se sert des calories contenues :

  • Dans l’air (aérothermie) ;
  • Dans le sol (géothermie) ;
  • Dans l’eau (aquathermie).

Dans le deuxième cas et notamment celui d’un circuit air/eau, les radiateurs ou planchers chauffants sont alimentés par un système d’eau chaude. La technologie utilisée n’est pas la même dans le cas d’un circuit air/air. Là, les calories captées sont utilisées pour chauffer l’air. Leur diffusion est faite en monosplit ou multisplit, selon le nombre de pièces dans le logement. Un groupe est alors installé à l’extérieur, mais le nombre d’émetteurs à l’intérieur peut être important.

A lire aussi : Séniors : des idées de travaux pour bien vivre chez vous

Le principal atout de la pompe à chaleur est qu’elle peut être installée :

  • À l’intérieur d’un local technique ;
  • À l’extérieur de la maison.

Peu importe le choix que vous ferez, cela n’impactera pas son mode de fonctionnement. Les rendements que vous obtiendrez seront satisfaisants dans tous les cas.

2.      La miniéolienne

La force du vent fait partie des sources d’énergies renouvelables les plus prisées. Pourquoi ne pas envisager l’installation d’une miniéolienne chez vous ? Elle pourra se faire dans le jardin, ou alors sur le toit de la maison. Le mode de fonctionnement de l’appareil est d’une grande simplicité. Le souffle du vent fait bouger les pales, ce qui produit du courant continu via un générateur. Le système délivre en sortie, du courant alternatif pour la maison au moyen d’un onduleur.

Toutefois, la miniéolienne ne pourra pas être une solution à tous vos besoins électriques domestiques. Elle ne peut permettre que d’en couvrir entre 30 et 50%. Par ailleurs, le budget à prévoir dans ce cas est de l’ordre de 30.000 voire 40.000 euros. Que faire de l’électricité que vous produirez ainsi ? Vous avez la possibilité de vous en servir pour vos besoins, ou la revendre à :

  • EDF ;
  • Votre entreprise locale de distribution.

Cela vous fera bénéficier d’un contrat de rachat pendant au moins une quinzaine d’années. Le fonctionnement du dispositif ne sera optimal, que si vous avez une bonne exposition aux vents. Ils doivent être particulièrement forts, mais surtout fréquents. Une déclaration doit également être faite à la municipalité de votre région. De plus, il faudra attendre au minimum 15 ans pour rentabiliser l’investissement.

L’impact est certes appréciable sur le plan environnemental, mais beaucoup moins sur les finances.

3.      La picocentrale hydroélectrique

Ce dispositif vous permettra de tirer parti des mouvements d’eau à l’intérieur d’une turbine. Vous aurez ainsi de quoi couvrir les besoins en électricité de tout le logement. Le plus important pour utiliser ce système est la proximité d’un cours d’eau du logement. Son débit devra également être important. Dans le cas contraire, il faudra faire de gros travaux pour réunir ces conditions. Des procédures administratives seront également nécessaires.

Ce sont des autorisations pour exploiter le cours d’eau, sans oublier les études de faisabilité du projet. L’énergie produite peut être revendue ou utilisée, mais le prix de l’installation est conséquent. Il se situe entre 2.000 et 10.000 €/kWh. Comptez au moins une trentaine d’années pour amortir tout cela.

Partager :