Comment se fait la pose de panneaux photovoltaïques chez soi ?

161
Partager :

Aujourd’hui, beaucoup de ménages optent pour les panneaux solaires qui présentent de bien considérables avantages. En effet, il n’est plus étonnant de voir de tels dispositifs sur la toiture d’une habitation sur deux. Mais pour mettre en place ces panneaux, il faut un déploiement du matériel nécessaire. Dans le cadre de l’installation des panneaux photovoltaïques, des étapes précises seront à suivre pour la réussite de la procédure dans les bonnes conditions.

Détuiler à l’emplacement du panneau solaire

Pour la pose de vos panneaux photovoltaïques, vous devez commencer par faire de la place sur le toit, tout en délimitant au préalable l’espace exact qu’occupera votre installation. Une fois cela fait, vous pouvez commencer par retirer les tuiles, c’est-à-dire celles sur une surface un peu supérieure à la surface des panneaux à mettre en place. Après cela, un trou apparaîtra dans la toiture, c’est là que viendra se poser votre panneau solaire rentable.

A lire également : Ce qu’il faut savoir sur le métier de ferrailleur

Pour détuiler, portez des gants de protection, car les tuiles sont susceptibles de vous causer des blessures à la main. Aussi, pour intervenir, vous devez être à l’aise avec le travail en hauteur et faites attention à ne pas casser les tuiles. Surtout, sachez marcher sur le toit et prévoyez un système anti chute. Si vous ne vous sentez pas capable de faire la pose vous-même, faites appel à Allaire du temps.

Poser les abergements inférieurs et latéraux

Les abergements sont des pièces qui lient les tuiles et les éléments qui dépassent le toit, donc les panneaux et leurs fixations dans ce cas précis. Grâce à ces pièces, vous réaliserez parfaitement l’étanchéité. Vous pouvez trouver des abergements en fonction de la nature exacte de vos tuiles ou des ardoises qui constituent votre toit. Dans le cadre de l’installation des abergements, vous devez fixer des vis sur les liteaux déjà en place ou des liteaux accolés. Il faudra bien évidemment se servir d’une visseuse, mais aussi d’un mètre pour reporter des dimensions exactes. Utilisez aussi la vis pour fixer les crochets.

Lire également : Différents acteurs participent à la construction des infrastructures sportives

Poser l’écran sous-toiture

Lors de la pose de la toiture, il sera nécessaire de mettre en place un écran sous-toiture. En effet, c’est un film technique plastique dont le rôle est de se comporter en barrière étanche à l’eau. Lors de l’installation du film, prévoyez une lame d’air entre le complexe isolant et l’écran pour limiter les risques de moisissures. Si cela n’est pas faisable et que l’écran repose sur l’isolant, préférez un écran de haute perméabilité à la vapeur d’eau. Cela permettra le passage de la vapeur et réduira ainsi la condensation dans le complexe isolant.  Pour recouvrir les côtés, il vous faut utiliser des adhésifs qui doivent toutefois être conseillés par le fabricant suivant ses préconisations.

Poser les rails et les panneaux

Les panneaux solaires sont des dispositifs lourds qui sont une bonne prise pour le vent, fixez donc correctement les rails aux chevrons. Pour la fixation, respectez les écarts maximums entre 2 rails et aussi ceux entre 2 fixations aux chevrons. Si les rails ne conviennent pas parfaitement, vous pouvez utiliser des éclipses ou d’autres pièces de liaison. Avec des boulons ou des crochets, les panneaux photovoltaïques peuvent maintenant se fixer sur les rails. Après une mise en place de tous les panneaux, l’abergement supérieur peut être fixé puis vous pouvez reposer les tuiles qui manquent.

Connecter les panneaux à l’onduleur

L’onduleur est un dispositif électrique qui permet une transformation du courant continu sortant des panneaux en courant alternatif 220 V et 50 Hz de fréquence. Cet appareil est relié aux panneaux et au compteur de non-consommation. En effet, vous devez faire la liaison de panneaux en séries et d’autres en parallèle pour ainsi avoir des valeurs d’intensité et de tension adéquates. Pour bien faire ici, il est nécessaire d’avoir une bonne lecture des schémas électriques.

Partager :