Tableau électrique qui disjoncte : les bons réflexes

21
Partager :
Tableau électrique

Coupures de courant intempestives ? Plombs qui sautent dès que l’on met le gratin au four ? Votre installation électrique a peut-être besoin d’un coup de révision. Mais attention, on ne s’improvise pas pour autant électricien du jour au lendemain. Suivez ces bons réflexes pour éviter de futurs coups de jus !

Le tableau électrique : bien choisir ses disjoncteurs

Protégeant votre installation et prévenant les incendies, les disjoncteurs occupent une place centrale dans toute installation électrique. Si vous subissez fréquemment des coupures de courant c’est probablement votre tableau électrique qui disjoncte. Autrement dit, une surtension provoque l’activation de la sécurité des disjoncteurs.

A lire aussi : Comment choisir le carrelage de sa salle de bain ?

Aussi, il vous sera nécessaire de contacter votre fournisseur d’électricité. En effet, ce genre de soucis provient le plus souvent d’un nouvel appareil branché. De ce fait, vous serez amené à demander une réévaluation de la puissance attribuée à votre domicile.

Par la suite, vous devrez donc vous procurer des disjoncteurs avec un plus grand ampérage afin de suivre vos nouvelles installations. Cependant, selon la taille de votre habitation, la note finale pourrait s’avérer particulièrement salée. Pour éviter de vous ruiner, privilégiez un disjoncteur en promo de qualité. En suivant quelques bonnes affaires, vous pourrez ainsi économiser beaucoup d’argent sur votre installation.

A découvrir également : Comment choisir la bonne matière pour ses draps ?

Une fois votre bonheur trouvé, n’oubliez pas de vous assurer que vos nouveaux équipements suivent les normes de sécurité. Ces règles à suivre afin d’assurer la protection des biens et des personnes sont consultables sur les sites du gouvernement. Elles indiquent notamment le type de disjoncteur à préférer lors de l’installation et les mentions légales devant y être indiquées.

Installer ses disjoncteurs

Avant toute manipulation, veillez à toujours baisser votre disjoncteur général. Celui-ci se trouve généralement à côté de votre compteur. Une fois le courant totalement coupé, rendez-vous auprès de votre tableau et dévissez sa face avant. Retirez la face avant en faisant attention à ne pas endommager les disjoncteurs.

Ensuite, vous pouvez installer votre nouveau disjoncteur à côté d’un disjoncteur existant. Une fois en place, raccordez votre disjoncteur à son voisin en utilisant deux conducteurs. Ces derniers permettront de relier respectivement les bornes neutres et de phase des deux disjoncteurs. Pensez à bien revisser les bornes après les avoir raccordées ! Enfin, vous n’avez plus qu’à raccorder les conducteurs de votre circuit aux bornes sous votre disjoncteur. Pour tout conseil ou en cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre électricien.

Partager :