Comment réussir son projet de rénovation énergétique ?

160
Partager :
Comment réussir son projet de rénovation énergétique ?

La surconsommation énergétique des logements entraîne d’importantes émissions de gaz à effet de serre et constitue un frein à la transition écologique. C’est pourquoi le gouvernement s’engage à encourager la rénovation énergétique.

De plus en plus de foyers français prennent conscience des avantages de cette démarche et se lancent dans ces travaux. De plus, plusieurs aides à la rénovation sont disponibles sous certaines conditions. Découvrez dans cet article comment réussir son projet de rénovation énergétique.

A lire aussi : Les choses importantes à savoir sur le permis de construire

L’état des lieux

Afin de garantir le succès de votre projet de rénovation énergétique, il faut d’abord effectuer un état des lieux. Cela permet de déterminer de manière précise le niveau de performance du logement, de comprendre ses consommations d’énergie et d’identifier les problèmes.

Comme le montre le blog d’Isole Rénove, l’audit énergétique est indispensable en ce sens. Grâce aux informations obtenues, vous pourrez déterminer les travaux à réaliser pour améliorer l’efficacité énergétique de votre bâtiment.

A lire également : Des pompes à béton de qualité pour travailler le béton

La définition des travaux à effectuer

L’audit énergétique permet d’identifier les travaux de rénovation énergétique à entreprendre.

Isoler les murs et les combles

Le plus souvent, la première étape pour optimiser la performance énergétique consiste à réduire les pertes de chaleur. Autrement dit, il est impératif de réaliser des travaux d’isolation thermique des parois qui ne sont plus étanches. Cela peut être l’isolation des combles, des murs ou du plancher bas.

Remplacer les systèmes de chauffage

Les équipements de chauffage trop anciens ou peu efficaces peuvent entraîner une augmentation des factures et diminuer le confort thermique dans votre maison.

Il est dès lors préférable de les remplacer par des modèles plus performants, plus économes et fonctionnant avec des sources d’énergie renouvelables. C’est notamment le cas des chaudières biomasse, des pompes à chaleur et des poêles à granulés.

Miser sur les bouquets travaux

Au moment des travaux de rénovation énergétique, la plupart des logements optent souvent pour des interventions ponctuelles en raison de contraintes financières. Cependant, ce choix ne garantit pas toujours des économies d’énergie.

La solution la plus recommandée est d’opter pour une rénovation globale. Celle-ci est désormais soutenue par diverses aides financières.

Comment réussir son projet de rénovation énergétique ?

En premier lieu, le forfait MaPrimeRénov’ qui est disponible pour les ménages intermédiaires, accompagné du nouveau dispositif d’aide MaPrimeRénov’ Sérénité destiné aux ménages modestes et très modestes. On peut aussi citer la prime « Coup de pouce Rénovation performante » dans le cadre du dispositif des Certificats d’économie d’énergie.

Comparer les artisans

De nombreux propriétaires en copropriété sont freinés principalement par le coût des travaux. Pour obtenir le meilleur prix, il est impératif de confronter plusieurs prestataires. Cependant, considérez aussi d’autres critères tels que l’expérience et la disponibilité.

Il incombe au syndic, en collaboration avec le conseil syndical, de solliciter différents devis et de les communiquer aux copropriétaires avec la convocation à l’AG. Par conséquent, les propriétaires ont assez de temps pour examiner et comparer les différentes propositions avant de prendre une décision éclairée.

Rechercher des aides de rénovation énergétique

Vous devez aussi trouver des prestataires certifiés RGE pour augmenter vos chances d’obtenir des aides pour vos travaux de rénovation énergétique. Plusieurs aides sont disponibles pour vous permettre d’alléger les coûts :

  • MaPrimeRénov’ Copro qui s’engage à couvrir jusqu’à 25 % du coût total.
  • Les Certificats d’Économies d’Energie (CEE) peuvent prendre en charge la totalité des dépenses liées aux travaux.
  • Le taux de TVA de 5,5% est applicable aux travaux qui assurent l’amélioration de l’efficacité énergétique des parties communes d’un immeuble.
  • Le prêt à taux zéro permet de financer jusqu’à 30 000 euros sans intérêts.

Adopter un comportement responsable après les travaux

Outre la rénovation énergétique, il est également utile d’adopter des comportements responsables. Cela vous permettra de prévenir les pertes d’énergie à travers quelques gestes écologiques pratiques. Vous pouvez par exemple optimiser l’utilisation des équipements électriques et les débrancher totalement lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Afin d’améliorer l’efficacité de votre nouveau système de chauffage, il est conseillé de l’équiper de dispositifs de contrôle tels que les vannes thermostatiques et la sonde extérieure. Si vous pouvez également connecter le chauffage à une solution domotique pour contrôler la consommation d’énergie.

Il est essentiel de planifier et de bien réfléchir à un projet de rénovation énergétique afin d’augmenter les chances de réussir. Alors, faites preuve de vigilance lors du choix des prestataires et misez sur un inspecteur certifié qui se chargera de l’audit énergétique.

En effet, c’est sur la base du rapport que vous recevrez que vous pourrez définir les travaux à effectuer. Quels que soient vos besoins, faites appel à un artisan certifié RGE pour garantir la qualité des travaux et leur durabilité sur le long terme.

Partager :