Les types de rénovation électrique

10
Partager :

Si vous occupez un ancien logement pour lequel aucune mise aux normes n’a été réalisée sur les 25 dernières années, vous devez sérieusement envisager cette rénovation de l’installation électrique. Oui, tout peut très bien fonctionner chez vous, mais comprenez bien que l’installation qui a été faite à l’époque ne convient plus vraiment aux différents appareils qu’on a aujourd’hui. Alors quels travaux de rénovation électrique faut-il faire ?

A lire aussi : Quels sont les atouts du portail en PVC pour votre habitat ?

Quand penser à la rénovation électrique ?

On peut comprendre que vous n’êtes pas vraiment convaincu par cette rénovation électrique de par le fait que tout fonctionne très bien à votre domicile. Cependant, il faut envisager ces travaux si :

  • Votre installation est vétuste : si les installations électriques n’ont pas été refaites depuis plusieurs décennies, elles sont sûrement vétustes. Dans ce cas, les risques sont bien plus importants.
  • L’installation dans votre salle de bain vous inquiète du fait que l’éclairage, la prise de courant ou encore le chauffage électrique se trouvent à quelques centimètres seulement du lavabo ou de la douche. Oui, il y a bien de quoi s’inquiéter, car on ne peut écarter le risque d’électrocution.
  • Votre facture d’électricité est anormalement élevée. Si votre consommation électrique n’a pas vraiment changé et que votre facture augmente, le souci peut résider dans l’installation électrique qui est endommagée.

La rénovation électrique à faire

Quel que soit l’état de votre installation électrique, actuellement, il serait judicieux de faire intervenir un professionnel pour avoir un diagnostic précis. Il pourra détecter la source de votre problème et vous proposer les travaux d’électricité à faire dans le cadre de la rénovation.

A lire aussi : La nouvelle tendance du moment : les constructions en aluminium et en verre

En effet, le professionnel peut vous proposer une mise en sécurité de l’électricité. Pour ceci, il pourra tout simplement changer les équipements et les installations électriques qui ne correspondent pas aux normes en vigueur. Si vous n’avez pas de disjoncteur de 30 mA, il pourra également profiter de cette rénovation électrique pour l’installer.

Une mise en sécurité peut concerner uniquement une ou deux pièces du logement. Dans certains cas, on est obligé de faire une mise aux normes de l’électricité et pour ceci, c’est l’intégralité de l’électricité de la maison ou de l’appartement qui sera refaite. Tout est à remplacer : tableau électrique, prises, câbles, interrupteurs et autres éléments de l’installation.

La norme NF C 15 – 100 pour la rénovation électrique

Quand on dit « mise aux normes » de l’installation électrique, on fait plus référence à la norme NF C 15 – 100. Cette norme rassemble toutes les règles pour avoir des installations électriques sécuritaires et normalement, les constructions neuves devront suivre ces règles. Parmi ces règles, on peut citer entre autres :

  • La mise en place d’un Espace technique électrique du logement où on doit retrouver la Gaine technique du logement,
  • L’installation d’au moins deux interrupteurs différentiels de 30 mA pour protéger chaque circuit.
  • La division des circuits « éclairage » et « prises de courant » sur au moins deux interrupteurs différentiels,
  • La création d’un circuit particulier pour les appareils de chauffage électrique pour 4 500 W.

Partager :