Les différents problèmes de terrassement que l’on peut rencontrer

40
Partager :

Le terrassement est l’une des étapes essentielles dans le cadre de la préparation de travaux. En effet, il consiste à travailler le terrain pour assurer le bon déroulé des travaux et préparer le sol à accueillir le bâtiment ou tout autre type de construction prévu. Selon la nature des sols, des problèmes peuvent survenir et rendre les opérations de terrassement plus compliquées. C’est notamment le cas quand le sol contient une quantité importante d’eau ou de couches rudes. Dans ces cas précis, il est essentiel d’adopter des solutions adéquates. Nous faisons le point sur différents problèmes de terrassement que l’on peut rencontrer et les solutions pour les résoudre.

Une eau trop présente en terre : un souci pour le terrassement

Au cours des travaux de terrassement et de construction, l’eau peut devenir un obstacle difficile à surmonter. En effet, la teneur en eau des sols est problématique si elle est trop élevée. Dans un sol argileux, les variations de la teneur en eau s’accompagnent de variations volumétriques. L’argile gonfle alors quand la teneur en eau augmente et se rétracte quand la teneur en eau diminue. Ces changements vont menacer la structure du bâtiment qui sera construit sur le terrain.

A découvrir également : Quels sont les comptes qui rapportent le plus ?

Selon les explications des experts du Groupe Fondasol, les déplacements plus ou moins brutaux constituent le principal risque d’une quantité trop importante d’eau dans les sols. Pour éviter ce problème, il faut utiliser les techniques de drainage adaptées. De manière générale, les ingénieurs vont recommander une opération qui consiste à creuser un sillon pour évacuer l’eau de pluie et poser des canalisations. La pose de drains est aussi une solution courante utilisée pour résoudre ce type de problème. C’est une solution pérenne et sûre pour les sols argileux dont le volume varie beaucoup selon la teneur en eau.

ingénierie conseil terrassement

Lire également : Comment calculer le rendement d'une éolienne ?

Les glissements de terrain doivent pouvoir être évités

Le glissement est un déplacement plus ou moins lent qui est observé sur une pente, un terrain d’épaisseur variable ou encore le long d’une surface de rupture. Les mouvements peuvent être minimes ou importants, pouvant aller jusqu’à des millions de m3. Dans tous les cas, le terrassement doit être réalisé avec des techniques précises pour éviter les glissements de terrain. C’est l’évaluation des sols et des caractéristiques du terrain qui permet de déceler un risque. La possibilité de glissement de terrain peut aussi être décelée par la présence de niches d’arrachement dans les sols, d’arbres basculés, de fissures ou encore de fractures.

Les zones de rétention d’eau et la fissuration des bâtiments figurent également parmi les indices qui indiquent la possibilité de glissement de terrain. Pour éviter un glissement de terrain, les travaux de terrassement vont inclure une modification de la topographie du terrain pour créer un certain équilibre. Comme la présence d’une quantité importante d’eau dans le terrain va avoir un impact sur la stabilité du sol, le drainage et la pose de canalisations sont souvent indispensables pour prévenir les glissements. Quel que soit le facteur d’un glissement de terrain, la création d’un mur de soutènement est une solution utilisée couramment.

Les couches rudes du sol

Les couches rudes du sol peuvent compliquer le terrassement d’un terrain. En général, l’excavation des sols va enlever les tourbes, les roches, les matières organiques, les terres noires et autres composants jusqu’à obtenir un sol favorable. La présence de couches rudes va compliquer le déblayage, une étape cruciale du terrassement de sols. L’utilisation d’engins et de techniques spécifiques peut être nécessaire pour mener à bien cette étape. Le remblayage avec les matériaux adéquats selon le projet envisagé doit être réalisé immédiatement après le déblayage.

Le recours à une société de conseil en ingénierie

Recourir aux services d’une société spécialisée est indispensable pour trouver des solutions adaptées à la nature du sol. L’ingénieur va réaliser un diagnostic et des analyses sur le sol afin de déterminer les travaux de terrassement à envisager. Le professionnel va pouvoir déterminer la nature des sols, analyser ses différents composants et chercher les éventuels problèmes qui pourraient compromettre les opérations de terrassement et les fondations de la future construction.

Comme nous l’avons évoqué, les différents problèmes qui affectent un terrain peuvent avoir des conséquences importantes. Il est indispensable de faire appel à une société spécialisée dans le conseil en construction pour se préparer aux travaux de terrassement. Par ailleurs, les cabinets d’études spécialisés vont émettre des recommandations géotechniques sur les techniques de construction à adopter pour assurer la robustesse des futures constructions. L’ingénieur va fournir un dossier illustré qui va détailler les risques et les normes de construction à adopter selon les caractéristiques des sols et les problèmes constatés.

Partager :