Comment construire sa propre pergola solaire : quelques astuces essentielles

104
Partager :

C’est toujours une bonne idée d’avoir une pergola chez soi. Elle est encore plus si vous prévoyez de construire une pergola solaire. Mais pour réussir cette entreprise par vos propres moyens, il va falloir mettre la main à la pâte et se familiariser avec les outils de construction. Pour vous aider, nous vous proposons de découvrir au cours de cet article quelques astuces essentielles pour vous guider dans la réalisation de votre pergola solaire DIY.

Choix de l’emplacement

Avant d’installer une pergola, il est toujours important de commencer par bien choisir l’emplacement. Cette étape est d’autant plus importante si vous envisagez de construire une pergola solaire. L’idée est de trouver le meilleur endroit propice au repos, mais pas que…

A découvrir également : Est-ce que Pôle Emploi peut financer une voiture ?

Dans le cas d’une pergola solaire, l’emplacement idéal n’est pas seulement un endroit propice au repos ou qui apporte de l’esthétique à la propriété. Il faut aussi penser au rendement solaire étant donné que l’installation a besoin des rayons du soleil pour fournir de l’énergie.

Ainsi, pour trouver le meilleur emplacement pour votre pergola, vous devez étudier la trajectoire du soleil dans votre espace extérieur. L’objectif est de placer l’installation à un emplacement où les panneaux solaires captent le maximum de lumière pendant la journée. L’idéal serait de la placer au nord ou au sud du bâtiment étant donné que le soleil va d’est en ouest.

A lire également : Comment identifier une fuite d'eau dans un mur ?

Il faut aussi penser aux ombres. Sous l’ombre, une installation photovoltaïque produit forcément moins d’énergie que si elle était en pleine exposition. Évitez donc de le placer près d’un arbre ou d’une autre installation plus haute.

Après, ne négligez aucunement l’aménagement paysager. Une pergola solaire a deux fonctions, celle de fournir de l’énergie et d’offrir un espace extérieur accueillant. Tâchez donc de trouver le meilleur compromis entre esthétique et efficacité lors du choix de l’emplacement.

Montage des poteaux et de la structure

Une fois que vous avez trouvé l’emplacement parfait, vous pouvez dès lors entamer la construction. La construction d’une pergola commence toujours par le montage des poteaux. Pour ce faire, il faut enfoncer chaque poteau profondément dans le sol et renforcer la fondation avec du béton. Avant de consolider la fondation, assurez-vous que chaque poteau soit bien droit, aligné aux autres et à la même hauteur.

Pour le choix des poteaux, il est crucial de choisir des matériaux résistant aux intempéries. Vous pouvez par exemple opter pour du bois traité, de l’aluminium ou de l’acier inoxydable. Certains choisissent du bois naturel, mais on peut se poser des questions sur la durabilité. En même temps, il existe des essences de bois qui résistent parfaitement au caprice du temps.

Une fois que les poteaux sont solidement fixés, vous pouvez passer au montage de la structure de la toiture. Il n’y a pas d’astuce particulière concernant cette étape si ce n’est quelques conseils de base. Assurez-vous que la structure soit bien à niveau, solide et esthétiquement agréable.

Fixation des panneaux et connexion électrique

Une fois que la pergola est sur pied et que la structure est montée, vous pouvez désormais passer au montage des panneaux solaires. Sous chaque panneau solaire, peu importe la taille et la capacité, un système de fixation est toujours prévu. N’hésitez pas à vous référer au manuel du fabricant pour éviter toute erreur de montage.

Pour maximiser la rentabilité de l’installation photovoltaïque, il faut faire attention à l’angle d’inclinaison. Cet angle d’inclinaison est différent d’une région à une autre. N’hésitez pas à vous renseigner à ce propos quant à votre emplacement.

Une fois que les panneaux photovoltaïques sont installés, vous pouvez passer à la connexion électrique. À noter que les panneaux solaires peuvent parfaitement être installés en série ou en dérivation. Si vous les montez en série toutefois, tâchez de ne pas dépasser la tension maximale supportée par votre régulateur/convertisseur.

Sachez également que pour minimiser les pertes d’énergie, il est important d’utiliser des câbles d’un grand diamètre. Plus le câble est petit, plus il y a de perte d’énergie.

Partager :