Combien coûte un monte-escalier ?

1480
Partager :
Combien coûte un monte-escalier ?

Les personnes du 3e âge ont souvent des difficultés pour monter les escaliers. Afin de leur permettre d’accéder facilement à un étage, il est essentiel d’installer un monte-escalier. Cette structure mécanique a été spécialement inventée pour faciliter le déplacement des séniors au sein d’une habitation constituée de différents niveaux. En effet, le fauteuil élévateur limite considérablement les risques de chute. Il faut toutefois disposer d’un certain budget pour pouvoir l’installer. Mais combien coûte un monte-escalier ? Dans cet article, nous allons donc vous aider à bien estimer le prix d’un projet d’installation de chaise montante.

Quels sont les paramètres à prendre en compte ?

L’estimation du coût d’installation d’un monte-escalier est une démarche très complexe. Pour la réussir, vous devez prendre en compte certains éléments. En effet, le prix de cet équipement varie en fonction du modèle, de la marque mais également de la forme des escaliers. Naturellement, un monte-escalier rectiligne aura un coût beaucoup moins bas qu’un modèle en courbe. 

A lire aussi : Bien choisir vos fraises pour défonceuse !

En effet, une structure destinée à des escaliers droits coûte environ 3500€ tandis que le prix d’un monte-escalier tournant se situe entre 7000 et 9000€. On remarque dès lors que le tarif d’installation est évalué en fonction de la configuration des escaliers. C’est pourquoi la majeure partie des installateurs demandent une image des escaliers avant d’établir leur devis. Pour réussir votre projet, visitez cette page pour avoir le prix d’un monte-escalier.

Quelles sont les aides au financement ?

Si vous vivez avec un sénior, vous pouvez envisager d’installer un monte-escalier lors de vos travaux de construction. Sachez cependant que ce projet peut coûter cher s’il n’est pas bien planifié. Heureusement qu’il existe des aides permettant de faire baisser le coût de votre projet d’installation de monte-escalier. 

A voir aussi : Outil multifonctions : pourquoi en acheter un 

Vous pouvez alors profiter de ces subventions si vous comptez poser un monte-escalier tournant. En effet, les vieillards qui vivent en résidence principale peuvent bénéficier du crédit d’impôt qui est un financement destiné à couvrir les dépenses liées à l’achat d’équipement. 

Comment choisir le bon monte-escalier pour votre maison ?

Choisir le bon monte-escalier pour votre maison peut sembler être une tâche difficile. Avec les bons conseils, vous pouvez facilement trouver le modèle qui répondra à vos besoins spécifiques.

Tout d’abord, vous devez tenir compte de la configuration de votre escalier. Si celui-ci est droit et simple, un monte-escalier droit sera suffisant pour répondre à vos besoins. Mais si votre escalier comporte des virages ou des paliers intermédiaires, un monte-escalier courbe sera nécessaire.

Il faut aussi prendre en considération la taille du fauteuil ainsi que son poids maximum supporté afin d’assurer confort et sécurité à l’utilisateur.

Au-delà de ces critères techniques, pensez aussi à l’esthétique du produit dans votre intérieur et aux options disponibles telles qu’un système pliable pour économiser de l’espace et garantir une meilleure accessibilité au reste de la maison. N’hésitez pas à faire appel aux professionnels spécialisés qui sauront vous guider dans le choix du meilleur produit adapté à vos besoins tout en respectant les normes réglementaires en vigueur.

Les avantages et les inconvénients d’un monte-escalier par rapport à d’autres solutions d’accessibilité

Les avantages et les inconvénients d’un monte-escalier par rapport à d’autres solutions d’accessibilité

Le choix de la solution idéale pour rendre votre maison accessible dépendra de vos besoins spécifiques et de la configuration de votre habitation. Voici quelques comparaisons entre un monte-escalier et des solutions alternatives :

• L’ascenseur domestique : cette solution est généralement plus coûteuse qu’un monte-escalier. Elle peut être une option intéressante si vous avez besoin d’accéder à plusieurs niveaux dans votre maison.

• La rampe : une rampe est moins onéreuse qu’un monte-escalier mais nécessite un aménagement plus important qui peut rapidement s’avérer très compliqué en raison du manque de place ou encore des normes réglementaires. Il faudra compter sur l’aide extérieure pour gravir les marches.

• Les plateformes élévatrices verticales : les plateformes sont conçues pour accueillir des personnes en fauteuil roulant ou ayant du mal à monter ou descendre les escaliers. Elles sont souvent utilisées comme alternative aux ascenseurs domestiques lorsque l’espace disponible est limité. La hauteur maximale qu’une plateforme élévatrice verticale peut franchir reste toutefois inférieure aux capacités offertes pour un monte-escalier.

En fin de compte, le choix final dépend entièrement des contraintes techniques liées à votre habitation et des besoins spécifiques de l’utilisateur. Toutefois, un monte-escalier reste une solution pratique et économique pour faciliter la mobilité au sein de votre maison tout en conservant son apparence originale et sans avoir à convertir une pièce entière ou effectuer un lourd travail d’aménagement.

Partager :