C’est quoi un parking aérien ?

73
Partager :

Le parking aérien est la solution innovante aux défis de stationnement en milieu urbain. Cette infrastructure modulaire offre une flexibilité inédite pour répondre aux besoins fluctuants en places de parking. Découvrez ce que c’est concrètement !

A lire aussi : Immobilier : ce qui change en 2021

Une structure adaptable aux besoins changeants

Un parking aérien, comme le parking silo de la place Chavanelle, se distingue par sa capacité d’adaptation remarquable. Sa conception modulaire permet d’ajuster le nombre d’étages selon les besoins, jusqu’à huit niveaux. Cette flexibilité répond parfaitement aux variations saisonnières de fréquentation, notamment dans les villes touristiques. En quelques jours seulement, il est possible d’ajouter ou de retirer des niveaux pour optimiser la capacité de stationnement.

La modularité du parking aérien offre également une solution idéale pour les événements temporaires. Les organisateurs peuvent ainsi proposer un nombre suffisant de places de stationnement le temps de la manifestation, puis démonter la structure une fois l’événement terminé. 

A découvrir également : Optimisez l'espace de rangement de votre maison avec ces astuces pratiques pour une organisation efficace

Une installation rapide et économique

L’un des principaux avantages du parking aérien réside dans sa rapidité d’installation. Contrairement aux parkings traditionnels qui nécessitent de longs mois de travaux, un parking aérien peut être opérationnel en seulement quelques jours

L’aspect économique est aussi un argument de poids en faveur du parking aérien. Son coût d’installation est nettement inférieur à celui d’un parking souterrain ou d’une structure en béton classique. De plus, les frais d’exploitation sont réduits grâce à une meilleure circulation naturelle de l’air et de la lumière.

Une conception optimisée pour le confort des usagers

Le design du parking aérien prend en compte les besoins des automobilistes pour offrir une expérience de stationnement agréable. Les allées de circulation sont généralement plus larges que dans les parkings traditionnels, ce qui facilite les manœuvres. La taille des places de stationnement peut être adaptée en fonction de l’emplacement et du type d’utilisation prévu, avec des dimensions plus généreuses dans les zones moins urbaines ou à faible rotation.

L’accessibilité est par ailleurs au cœur de la conception des parkings aériens. Des rampes d’accès avec des pentes douces (généralement entre 5 % et 6,67 %) assurent une circulation fluide entre les niveaux. Pour les personnes à mobilité réduite, des places adaptées aux fourgonnettes sont prévues, souvent regroupées sur un même niveau pour faciliter leur utilisation. Ces aménagements rendent le parking aérien accessible à tous les usagers.

Une intégration harmonieuse dans l’environnement urbain

Le parking aérien n’est pas une structure purement fonctionnelle et peu esthétique. Les concepteurs accordent une attention particulière à l’aspect visuel de ces infrastructures pour les intégrer harmonieusement dans le paysage urbain. Les façades peuvent être personnalisées avec différents matériaux comme le bois ou le métal. Cela offre notamment une grande liberté architecturale.

Une telle flexibilité esthétique permet au parking aérien de s’adapter à son environnement immédiat. Il peut par exemple reprendre les codes visuels d’un centre commercial adjacent ou s’intégrer dans le style architectural d’un quartier historique. 

Une solution durable et évolutive

Le parking aérien s’inscrit dans une démarche de développement durable. Sa structure démontable permet de libérer rapidement l’espace occupé si le besoin en stationnement diminue ou disparaît. Le terrain peut alors être réaffecté à d’autres usages sans laisser de traces permanentes, contrairement à un parking en béton traditionnel.

Qui plus est, la nature modulaire du parking aérien offre la possibilité de faire évoluer la structure au fil du temps. En effet, il est possible d’ajouter des bornes de recharge pour véhicules électriques, d’intégrer des panneaux solaires en toiture ou d’adapter les niveaux pour accueillir des vélos et des trottinettes. 

Partager :