Conseils pour la création d’une piscine dans votre jardin

1667
Partager :

Vous disposez d’un jardin agréable où il fait bon de se reposer quand il fait beau. Mais attendez ! Vous ressentez comme un manque dans ce grand espace. Pourquoi pas une piscine pour se prélasser au soleil ? C’est exactement ce qu’il vous faut, ce sera donc « votre » projet en vue de la prochaine saison estivale. Par contre, vous n’y connaissez rien en la matière. Venez découvrir les conseils pour la création d’une piscine dans votre jardin.

A lire également : Comment choisir son robot piscine électrique ?

Choisissez votre piscine

Il existe plusieurs types de piscine individuelle. Tout d’abord, il faudra choisir entre une piscine hors sol (ou en kit) ou une piscine enterrée (ou solide). Ce choix fait, il vous faudra définir les surfaces que vous voulez allouer à votre piscine : moins de 10m2, entre 10 et 100m2 ou plus de 100m2. Ensuite, vous pouvez aussi opter pour une piscine découverte ou avec une couverture.

Enfin, croyez-vous qu’il serait nécessaire d’y rattacher un abri, un pool house ou un local technique ? Sans oublier de définir les formes de piscine qui vont aller pour votre jardin : rectangulaire, ovale, etc. Il y a tellement de paramètres qu’il est toujours utile de se rapprocher d’un pisciniste pour vous orienter dans votre projet.

A voir aussi : Les astuces indispensables pour un entretien optimal de votre piscine

Pensez au voisinage

A part les inviter à vos futurs barbecues autour de la piscine, il faut savoir que construire une piscine nécessite d’en informer les voisins au préalable. En effet, n’oubliez pas qu’une piscine génère des nuisances visuelles et sonores comme les bruits d’enfants qui jouent ou ceux de la pompe. La première règle est de respecter une distance de trois mètres minimum entre les bords de votre piscine et la clôture du voisin. D’autres règles spécifiques peuvent exister, n’hésitez pas à consulter le PLU de votre commune.

N’oubliez pas la sécurité

Se prélasser aux bords de la piscine c’est bien quand on est seuls, faire la bombe c’est mieux quand on a des enfants. Mais qu’en est-il de leur sécurité ? Il faudra installer une barrière de sécurité autour de la piscine qui doit mesurer plus de 1m10 de haut et être difficile à déverrouiller par un enfant. Mais comme ce n’est pas forcément très esthétique, les alarmes ou les couvertures automatiques existent aussi pour prévenir du danger.

Remplissez toutes les formalités

Maintenant que votre projet est bien concret, il vous faut enfin remplir toutes les formalités pour la construction de votre piscine. Veillez surtout à respecter le Code d’Urbanisme en vigueur par rapport à votre choix d’installation notamment en ce qui concerne les autorisations de construction. Quand une piscine inférieure à 10m2 ne nécessite aucune autorisation, une autre entre 10m2 et 100m2 doit faire l’objet d’une déclaration préalable voire un permis de construire pour les surfaces supérieures à 100m2. Dans tous les cas, il faudra veiller au respect des règles en matière de construction de piscine privée. Et enfin n’oubliez pas d’évaluer les hausses d’impôts que pourraient entraîner l’ajout de votre piscine.

Ça y est, vous avez toutes les cartes en main pour la construction de votre piscine, à vous les pools party dans le jardin !

Planifiez votre budget

Quand vient le moment de la construction d’une piscine, pensez à bien planifier son budget. Ce dernier peut varier selon différents critères, notamment les dimensions et la forme de votre bassin, le choix du revêtement ou encore l’emplacement. Les piscines hors-sol, moins coûteuses que les modèles enterrés, peuvent être une option pour un budget plus serré.

Il faut aussi prendre en compte les éventuelles dépenses supplémentaires telles que l’installation d’un système de chauffage ou encore l’aménagement des abords du bassin. Il est souvent recommandé de prévoir une enveloppe budgétaire supplémentaire afin de pallier à d’éventuels imprévus liés aux conditions climatiques, par exemple.

N’hésitez pas à faire plusieurs devis auprès d’entreprises spécialisées dans la construction et la rénovation de piscines, afin de trouver le meilleur rapport qualité-prix qui correspondra au mieux à vos attentes et à votre budget. Planifiez donc avec soin votre projet et anticipez chaque étape financière pour éviter toute mauvaise surprise !

Entretenez votre piscine régulièrement

Une fois la construction de votre piscine terminée, pensez à bien la traiter pour éviter qu’elle ne devienne un véritable nid à bactéries et autres germes nocifs pour la santé.

Le premier geste indispensable consiste à vérifier le pH de l’eau ainsi que son taux de chlore. Le pH doit être maintenu entre 7,2 et 7,6 tandis que le taux de chlore recommandé se situe entre 1 et 1,5 mg/litre. Il est possible d’utiliser des produits chimiques spécialement conçus pour cela ou bien d’opter pour des solutions plus naturelles telles que les algues ou encore les plantations autour du bassin.

Il ne faut pas négliger non plus la propreté du bassin lui-même qui nécessite un nettoyage régulier afin d’éviter l’accumulation des impuretés au fond du bassin. L’utilisation d’un robot nettoyeur peut être une solution pratique mais il faudra toutefois penser à vider régulièrement le filtre.

Pensez aussi aux équipements annexes tels qu’une couverture solaire pour éviter l’évaporation excessive ou encore une pompe à filtration performante qui permettra un renouvellement constant et efficace de l’eau. Bref, entretenez votre piscine comme vous prendriez soin d’un membre précieux de votre famille !

Partager :