Comment installer une plomberie ?

246
Partager :

La plomberie appartient à ce qui est qualifié de second œuvre dans le cadre de la construction d’une maison. Son installation se passe en plusieurs étapes définies et doit considérer plusieurs éléments. Ainsi, si vous vous demandez comment se passe l’installation d’une plomberie, voici quelques étapes obligatoires

L’installation du compteur d’eau et de la robinetterie

La première étape de l’installation d’une plomberie consiste à poser le compteur d’eau. D’ailleurs, il s’agit d’une des étapes les plus essentielles dans le processus. Le compteur d’eau est un élément important du système de plomberie. Il appartient à la compagnie des eaux à laquelle vous êtes souscrit. C’est la compagnie des eaux qui est en charge du réseau de distribution.

A lire également : Comment sélectionner sa vanne de régulation ?

Chaque étape du processus de l’installation d’une plomberie est à respecter minutieusement afin d’éviter tout dysfonctionnement du système.

La deuxième étape du processus d’installation du système de plomberie consiste à poser la robinetterie. Cette dernière rassemble l’intégralité des équipements, à soupape ou à tournant, qui sont nécessaires à l’installation de votre système de plomberie. Vous pouvez retrouver l’ensemble des équipements de robinetterie dans une quincaillerie à Valence. Ainsi, il y a le robinet qui est composé d’un obturateur ou joint, un manœuvrable par le biais d’une tige et qui sert à favoriser ou interrompre l’écoulement de l’eau.

A lire aussi : L'installation d'une gouttière pour sublimer votre toiture

Il y a également les vannes qui sont des types de robinet. Tandis que le robinet traditionnel est employé sur des tuyauteries de faible diamètre, les vannes quant à elles sont appropriées aux plus grandes sections. En ce qui concerne les clapets, ils servent à déterminer un sens unique de passage à l’eau. La soupape de sécurité quant à elle, peut être automatique ou pas. Elle permet de rendre la pression au sein d’une enceinte normale en débarrassant l’excès d’eau. En ce qui concerne le détendeur, il est installé en début de l’installation de la plomberie, juste après le compteur et permet de réguler la pression au sein des canalisations domestiques.

L’installation du contrôleur de circulation et de la tuyauterie

Le contrôleur de circulation sert à voir le passage de l’eau dans les canalisations. Il est doté d’un hublot, à travers lequel vous avez la possibilité de visionner une petite hélice dont les mouvements attestent l’écoulement ou non de l’eau

Il existe une grande variété de tuyauterie sur le marché, notamment en termes de modèles ou encore en termes de matériaux de base ou encore dimensions. Par exemple, la fonte solide est un matériel assez difficile à manipuler. Le PVC est particulièrement recommandé pour l’évacuation des liquides. Quant aux tuyaux en cuivre et en PEX, ils résistent efficacement à toutes les températures. En ce qui concerne le cuivre chromé, il peut être courbé facilement et dispose en plus d’une intéressante finition chromée.

L’installation des équipements sanitaires

Qu’il soit question d’une rénovation ou d’une installation à neuf, l’installation du système de plomberie nécessite l’intervention d’un expert en branchement. En effet, la pose de la plomberie de salle de bain ou de la cuisine nécessite le branchement des équipements au réseau d’alimentation en eau et se termine par l’élimination des eaux usées.

En ce qui concerne le montage du WC, il requiert l’installation du réservoir, de la cuvette ainsi que l’ouverture de la chasse d’eau.

Bien que vous puissiez réaliser certains installations seul, il est tout de même recommandé pour votre sécurité de faire appel à un professionnel pour vos travaux de plomberie.

Partager :